Villette Sonique 2014 : Nils Frahm, LOOP, Jon Hopkins, Prurient, Pharmakon et plus encore

Neuvième édition pour cette Villette Sonique. La ligne musicale change, mais l’idée reste la même : sortir des sentiers battus. Parmi tous les conce...

The Great Sabatini : signature chez Solar Flare, "Dog Years" programmé en juin

Les Montréalais de The Great Sabatini ont l'actualité chargée. Après l'annonce de leur signature chez le label français Solar Flare Records (PIGS, S...

[Chronique] The Great Old Ones - Tekeli-li (2014)

« Je ne suis pas fou… » Le mantra des narrateurs des récits lovecraftiens est connu. Sommités scientifiques pour la plupart, ils incarnent la raison...

Roadburn 2014 : jour 01 - « Planète Roadburn »

« Est-ce que tu pourrais me faire pour la semaine prochaine… » NON. Je ne serai pas disponible. Je suis en déplacement. La deuxième semain...

[Photos] Uncle Acid and the Deadbeats 08/04/2014 @ Paris, La Maroquinerie

Arrivé à la Maroquinerie pile à l'heure en ce lundi soir, je me heurte pour la deuxième fois en un mois à un problème avec mon pass photo. Cependant...

[Retour sur] Forest Swords, par tous les chemins

Forest Swords peut tout aussi bien évoquer de vieilles légendes celtiques que des désodorisants pour voiture. Pourtant, à y regarder de plus près, o...

[Playlist] Dichotomie du hard rock

La fin des années 1960 vit le creusement d’un fossé entre le rock américain et le rock anglais, jusqu’ici réunis à travers la même foi du rythm’n bl...

Mercredi, 23 Avril 2014 18:30

current-93-I-am-the-last-of-all-the-field-that-fell-chronique-banniere

Il y a des groupes auxquels on ne peut toucher sans s’ouvrir la main et attraper une maladie infectieuse. L’histoire de la musique expérimentale n’est pas si vieille et fut marquée par des figures telles que celle du Britannique Genesis P-Orridge. De COUM Transmissions à Psychic TV en passant par Throbbing Gristle, son histoire est elle-même celle de la musique expérimentale. Pour découvrir l’incroyable parcours artistique de cette personne à part, regardez le documentaire The Ballad of Genesis and Lady Jaye. Vous tomberez en amour avec ce personnage extravagant, à la vie extraordinaire.

Lundi, 21 Avril 2014 20:57
roadburn-2014-jour-01-banniere

« Est-ce que tu pourrais me faire pour la semaine prochaine… » NON. Je ne serai pas disponible. Je suis en déplacement. La deuxième semaine d’avril, il ne faut pas compter sur moi. Idem pour quelques autres milliers de personnes qui viennent des quatre coins de la planète pour se retrouver dans la charmante ville de Tilburg aux Pays-Bas. Direction : Planète Roadburn.

Dimanche, 20 Avril 2014 13:46

Villette Sonique 2014 : Nils Frahm, LOOP, Jon Hopkins, Prurient, Pharmakons et plus encore

Neuvième édition pour cette Villette Sonique. La ligne musicale change, mais l’idée reste la même : sortir des sentiers battus. Parmi tous les concerts au programme, petite sélection parmi ceux que nous couvrirons.

Vendredi, 18 Avril 2014 18:00
[Chronique] The Great Old Ones - Tekeli-li (2014)

« Je ne suis pas fou… » Le mantra des narrateurs des récits lovecraftiens est connu. Sommités scientifiques pour la plupart, ils incarnent la raison au sens fort d’un positivisme omniscient. Quoi qu’il ait eu devant les yeux, difficile de lui reprocher d’affabuler. « Une porte nouvelle sur les secrets de la terre profonde et les éternités disparues » ? Je ne suis pas fou. Des « montagnes hallucinées dont les versants plus lointains veill[ent] sur quelque abysse maudit » ? Je ne suis pas fou.

Vendredi, 18 Avril 2014 01:50
[Retour sur] Forest Swords, par tous les chemins

Forest Swords peut tout aussi bien évoquer de vieilles légendes celtiques que des désodorisants pour voiture. Pourtant, à y regarder de plus près, on peut immédiatement balayer la seconde option du revers de la main. Matthew Barnes, le producteur de Forest Swords, est un British de Liverpool très talentueux qui a débarqué sur la scène electro expérimentale en 2009. Il n’aura pas fallu longtemps à la critique pour reconnaître à ce jeune rouquin désabusé quelques inspirations du Dieu Dagda, régnant en maître sur les éléments (et ici les mélangeant à son gré).

Samedi, 12 Avril 2014 15:14

[Photos] Uncle Acid and the Deadbeats 08/04/2014 @ Paris, La Maroquinerie

Arrivé à la Maroquinerie pile à l'heure en ce lundi soir, je me heurte pour la deuxième fois en un mois à un problème avec mon pass photo. Cependant, le monsieur au guichet étant bien plus sympathique et coopératif que celui d'une autre salle que je ne nommerai pas, ma seule pénalité sera d'avoir loupé la première partie, paraît-il excellente, mais beaucoup trop courte. Pas grave, je suis dedans à temps pour le début de Uncle Acid, et le moins que je puisse dire, c'est que le groupe pète la forme, en enchaînant riffs groovy et solos parfaitement maîtrisés. Entre deux coups d'oeil dans le viseur de mon appareil photo, je me fais la remarque que la difficulté de ce soir ne réside pas dans le faible jeu de lumières, mais plutôt dans le fait que les trois quarts du groupe pourraient très bien être des sosies officiels du Cousin Machin dans la Famille Addams.

Jeudi, 10 Avril 2014 22:28
The Great Sabatini : signature chez Solar Flare, "Dog Years" programmé en juin

Les Montréalais de The Great Sabatini ont l'actualité chargée. Après l'annonce de leur signature chez le label français Solar Flare Records (PIGS, Sofy Major) c'est la sortie de Dog Years, leur troisième LP, qui a été annoncé pour le 2 juin prochain. Tout ce qui est disponible pour le moment est un monstrueux trailer, d'autres infos arriveront sous peu et nous vous tiendrons bien évidemment au courant. Le groupe devrait aussi tourner en Amérique du Nord suite à la sortie de l'album, mais ça, une fois encore, nous en reparlerons très bientôt... En attendant vous pouvez toujours écouter, si ce n'est déjà fait, leur excellent album Matterhorn publié en 2012 et chroniqué ici par nos soins.

Mardi, 08 Avril 2014 20:17
[Playlist] Dichotomie du hard rock

La fin des années 1960 vit le creusement d’un fossé entre le rock américain et le rock anglais, jusqu’ici réunis à travers la même foi du rythm’n blues, glorieusement honoré par les immenses succès de la British Invasion durant la première moitié de la décennie. Résolument plus avant-gardistes, plus portés à l’expérimentation, les groupes anglais s’affranchissaient cependant très tôt du format blues et ouvraient des brèches vers de nouveaux horizons harmoniques : ce fut la naissance conjointe du rock progressif (The Nice, Procol Harum, The Moody Blues) et du hard rock (ce dernier amorcé dès 1964 par les Yardbirds de Clapton avant d’être suivis par Cream et le Jimi Hendrix Experience, groupe dont il convient de rappeler qu’il était aux deux tiers sujet britannique et dont l’éclosion ne fut possible qu’en Albion, nous y reviendront) lors de l’année charnière 1967. Une véritable révolution culturelle dans les sphères rock, qui ne connaîtra d’égal que lors de l’avènement de la fusion à la fin des années 1980.

Dimanche, 06 Avril 2014 20:01

omg-circle-bossk-paris-kongfuzi-2014-banniere

Étonnamment, je mets un temps record à traverser une partie de l’île de France pour me retrouver au milieu de la capitale, pas trop encombrée de bouchons en ce début de week-end printanier. J’imagine que mon prochain périple similaire sera une vengeance du destin et que je mettrai probablement une plombe à m’extraire d’une circulation bien trop dense. Petit bonus : je ne tourne même pas autour de la rue Boyer, je trouve de quoi parker mon automobile en un temps, lui aussi, record. Je fais une croix dans l’agenda. Lecteur, tu te dis que tu te fous royalement de mon histoire. Tu auras raison. Mais il faut bien introduire un article qui raconte un concert et à part t’expliquer que l’audience est massivement composée de jeunes gens habillés en noir –pas un scoop- je n’aurais pas grand chose d’autre à écrire. Sur place je retrouve rapidement mon co-équipier du pélican, Andrey, votre fournisseur iconographique mesdames et messieurs, et je constate qu’il a encore grandi depuis notre dernière rencontre. Il me soutient que non, je suis persuadé que c’est une ruse.

Dimanche, 06 Avril 2014 15:15

Floor-Oblation banner

Le légendaire trio américain Floor ressuscitera officiellement en nous proposant un nouvel album intitulé Oblation, il paraitra sur l’étiquette française Season Of Mist. Originaire de Miami, ce groupe comporte notamment l’un des membres fondateurs du populaire groupe de sludge-pop Torche. Vous reconnaitrez rapidement le chant soyeux et les riffs amicaux de Steve Brooks, éléments typiques de la sonorité torchienne.

Vendredi, 04 Avril 2014 12:39

[Chronique] Conan - Blood Eagle (2014)

Conan. La question de savoir pourquoi personne n'a pensé à ce nom pour une formation musicale avant ce trio de jeunes Anglais relève d'un mystère non négligeable. Cependant, force est d'admettre que la solidité et le mythe que le nom comporte n'aurait pu faire autrement en terme de lourdeur.

Jeudi, 03 Avril 2014 15:17
[Mythes] Solaris : Où il n’y a pas d’hommes, il ne peut y avoir de motifs accessibles à l’homme.

Gravity (2013), réalisé par Alfonso Cuarón, réalisateur du génial Les Fils de l’Homme, aura eu le grand mérite de donner un nouveau souffle aux films de science-fiction. Nous ne nous intéressons plus vraiment à l’espace, c’est un fait. L’époque de la conquête de l’espace est loin derrière nous. En cette période contemporaine de technologie souveraine, au lieu de nous tourner vers les étoiles, nous nous regardons le nombril. Et les derniers films sortis durant les années 2000s sont désespérants à maints égards. Mars, objet de tous les désirs de conquête, voit son image écornée dans deux films pathétiques (dont l’un pourtant signé Brian de Palma, merde !). De son côté, Danny Boyle se prend les pieds dans le tapis avec le grandiloquent Sunshine qui témoigne davantage de son ambition à se poser comme un grand réalisateur, plutôt que de se mettre au service d’un genre cinématographe très exigeant. En littérature, Dan Simmons, auteur des géniaux et épiques Cantos d’Hypérion, nous sert mollement Illium et Olympos qui traitent de bien trop de choses pour être intéressants.

Mardi, 01 Avril 2014 21:02
Rien à foutre à Montréal ? Avril 2014

Enfin, le printemps démontre de légers signes de vitalité et l’univers musical s’activera grandement lors du prochain mois. La scène locale bourdonnera plus que jamais et de gros noms viendront vous faire sortir officiellement de votre hibernation. Préparez-vous comme il se doit puisqu’avril sera essoufflant avec sa panoplie d’options plus intéressantes les unes que les autres.

Vendredi, 28 Mars 2014 14:55
[Chronique] Kerridge - A Fallen Empire (2013)

« Un soldat est un esclave en uniforme ». Celui de l'Anglais Samuel Kerridge ? Un petit ensemble pantalon/polo noir intégral. Ses maîtres ? Le beat sale et les ambiances plus lourdes que tous les chars KV produits par l'armée russe pendant la seconde guerre mondiale. Sous ses ordres ? Laptop, claviers maîtres et autres tables de mixage, prêts à s'engager dans une guerre éclaire avec n'importe quel système auditif un peu trop curieux.

Jeudi, 27 Mars 2014 19:28
terra-tenebrosa-tow-etc-concours-banniere-hibooking

Incursion quasi totalement suédoise le 19 avril prochain à la Maroquinerie puisque 3 groupes originaires de ce pays viendront vous en mettre plein les oreilles. Au programme Terra Tenebrosa, The Old Wind, Kongh et Coilguns. Ouf ! L'organisateur de la soirée, Hibooking, et Pelecanus.net vous offrent 2 places pour y aller et faire une double rasia à la table de merch !

Pour participer c'est toujours très simple :

1. On laisse un commentaire à la suite du billet pour être automatiquement ajouté à la liste des participants en répondant à la question suivante :

Quel est votre groupe suédois préféré de-tous-les-temps-de-la-vie-pour-toujours ?

2. On multiplie ses chances de gagner par 2 en participant aussi sur Twitter avec le bouton en dessous :

Le concours est maintenant terminé, le tirage au sort aura lieu ce soir. Nous contacterons les gagnants par courriel. Merci à tous pour votre participation !

Fin du concours le 12 avril à 16h13, à vos claviers !

Mardi, 25 Mars 2014 16:33

heavy-montreal-banner

Bien qu'il existe depuis 2008, le Heavy Montreal tarde à se faire une véritable réputation. La programmation ne semble jamais satisfaire l'ensemble de la scène métal. Les reproches sont nombreux, certains disent que les groupes américains occupent une trop grande place, d'autres que les billets sont trop dispendieux, etc. Pour être totalement franc, je crois que le véritable souci se trouve dans la profondeur de son alignement. Il est tout à fait légitime d'avoir de gros noms comme Metallica, Slipknot, Iron Maiden, System Of A Down, Megadeth et Avenged Sevenfold en têtes d'affiche, le Hellfest en est le meilleur exemple. La différence est plutôt dans la sous-carte, qui laisse la majorité des adeptes indifférents et qui ne cherche pas à conquérir des terrains métalliques encore inexplorés. Malgré tout, l'édition 2014 semble se démarquer légèrement de ce à quoi nous avons eu droit dans les dernières années, voici mes cinq recommandations sur ce que nous savons de la programmation à l'heure qu'il est.

Samedi, 22 Mars 2014 15:54
A Winged Victory for the Sullen : Atomos VII (EP) d'abord, Atomos (LP) ensuite chez Kranky et Erased Tapes

A Winged Victory for the Sullen nous en avions déjà parlé ici il y a quelques années suite à la sortie de leur album éponyme en 2011 chez Erased Tapes. Et bien sachez qu'ils reviendront le 28 avril prochain avec un EP du nom d'Atomos VII ainsi que plus tard dans l'année avec un album du nom d'Atomos (atome ou en grec ancien « qui ne peut être divisé »). Pour ceux qui n'auraient pas lu notre présentation en 2011, il s'agit du groupe d'Adam Wiltzie, un des 2 fondateurs du fameux groupe d'ambient Stars of the Lid (mais aussi membre de The Dead Texan et Sparklehorse) en association avec Dustin O’Halloran, compositeur néo-classique. Atomos (LP) sera aussi le titre et la bande son d’un spectacle de danse du chorégraphe Wayne McGregor, et comportera un morceau où sera invité Ben Frost. Atomos VII sera disponible le 28 avril chez Kranky et Erased Tapes (pas de date encore pour l'album). Et un gros coup de fluo sur vos agendas, hop hop.

Vendredi, 21 Mars 2014 14:35
[Chronique] Sorc’henn & L’Acéphale - Will Of The Abyss (2014)

Seul, il faut être seul pour s’infliger proprement Will of the Abyss. N’écoutez pas cette oeuvre si vous n’êtes pas prêt à faire l’effort nécessaire. L’union entre Sorc’henn (Laurent Boulouard) et L’Acéphale (Set Sothis Nox La) n’en est pas une comme les autres, elle a la capacité de vous absorber, de vous anéantir. Les tambours, les crépitements et les chants mortuaires s’incrusteront dans votre esprit. Votre cerveau rendra l’âme et vous serez plongé dans un état de catalepsie. La réalité sera chambardée, la profondeur des sons vous engloutira.

Jeudi, 20 Mars 2014 14:36

sleepy-sun maui-tears banner

L’étiquette canadienne Dine Alone Records se range derrière les Californiens de Sleepy Sun pour la parution de leur quatrième album Maui Tears. Cette nouvelle production de neuf titres fera suite à l’excellent Spine Hits (2012) qui avait ravi l’ensemble de la critique. Étant de loin l’un des groupes les plus originaux de la scène stoner américaine, Sleepy Sun s’engage à vous faire voyager à travers une multitude d’influences gravitant autour du rock psychédélique.

Mercredi, 19 Mars 2014 15:13
grails-live-point-ephemere-paris-2014

Lundi 17 mars 2014. Encore une soirée de schisme dans la communauté post-anything de Paris. D'un côté Corrosion of Conformity, qui ne sont pas passé dans le coin depuis whatmille ans, d'un autre côté Grails. S'il s'agissait d'un autre groupe, j'aurais peut-être hésité à rejoindre tout le reste de la rédac' pour une bonne dose de gras, mais on parle là de Grails, collectif que j'avais hâte de voir depuis au moins 4 ans. Et je n'ai pas regretté mon choix un seul instant, tant le show (et celui de la première partie) fut magistral. Bref, je m'en doutais déjà, je le confirme maintenant dans un calembour initialement involontaire: Grails, c'est sacré.

Desertfest 2014

Hellfest 2014

En direct de Facebook

Rechercher